L’agriculture du futur

L’aquaponie se développe rapidement dans le monde

La culture de végétaux en symbiose avec l’élevage de poissons constituerait l’agriculture du futur selon un grand nombre de personnes: écologistes, agriculteurs, biologistes, agronomes, scientifiques (et bien plus!)

Un système vertueux qui permet de nourrir les grandes mégapoles en produits frais, sans gaspiller d’eau ni d’engrais. Tel est l’objectif principal de l’agriculture aquaponique.

En plus de réduire l’empreinte environnementale, ce type de culture en serre est jusqu’à 20 fois plus rapide pour une même surface que la culture en champs.

L’économie en eau atteint 92%

L’eau des poissons, où le cycle aquaponique débute, est dirigée vers des filtres biologiques et mécaniques afin de séparer les solides et l’eau.  L’eau est ensuite purifiée sous l’action de bactéries.  L’ammoniac des déjections des poissons se transforme alors en nitrate, dont les plantes raffolent.

L’eau ainsi purifiée retourne dans le bassin des poissons.  L’eau est en tout temps bien oxygénée tout au long du cycle. Ainsi recyclée, contrairement à l’agriculture traditionnelle, la culture aquaponique permet d’économiser 92% de l’eau.

Le futur de l’agriculture au Québec

L’entreprise est lauréate local pour le concours Défi OSEntreprendre 2017 dans la catégorie bioalimentation et représente la MRC de Marguerite D’Youville et la ville de Varennes au niveau régional.

Defi OSEntreprendre Laureat 2017 Bioalimentaire Defi OSEntreprendre